Logo UNIMA

Union Internationale de la Marionnette

ONG - Partenaire officiel de l'Unesco

Espace membre

Actualités


Les arts de la marionnette contemporains connaissent un développement artistique des plus intéressants. L’année de la pandémie a durement frappé les nombreux artistes du secteur, mais l’isolement et le confinement se sont également avérés nourrir la curiosité, l’inventivité et l’échange. 

La table ronde organisée par l’UNIMA et l’UNESCO réunit cinq artistes et experts du théâtre de marionnettes, qui mettront en lumière et échangeront sur la nécessité pour les artistes indépendants d’établir des conditions de survie. Les nombreuses possibilités de rencontre en ligne créent une nouvelle culture d’échange et d’ouverture. Il n’en reste pas moins que les gouvernements et les autorités ont besoin de mieux comprendre la culture et l’art en tant que secteur économiquement important de la société.

Au cours de l’histoire, l’esthétique des arts de la marionnette a côtoyé les nouvelles réalisations techniques et l’ère numérique a ouvert le monde de la marionnette à toutes les autres formes d’art. Aujourd’hui, les arts de la marionnette sont partout et se déclinent en de nombreuses variantes. La dichotomie entre tradition et modernisme est aussi fausse que la diversité culturelle est un fait.


AVEC

Gilbert Agbevide – Togo
Comédien, marionnettiste et administrateur culturel, Gilbert Agbevide est le directeur de l’association culturelle KAdam-KAdam à Lomé-TOGO, qui a accompagné de nombreux artistes émergents aujourd’hui reconnus sur les scènes africaines et européennes. Il prend également part et coordonne des projets soutenus par l’Union Européenne, ACP CULTURES PLUS, OIF, Fondation DOEN, la Coopération SUISE, le Fonds Africain pour la Culture, et intervient sur des formations professionnelles en Afrique. Il coordonne et anime le réseau africain des festivals en espace public Ma Rue (17 festivals dans 10 pays africains). Il a mené des Missions officielles tant en Afrique qu’au Brésil, en France, en Belgique et en Haïti dans le cadre des projets culturels. 

Aujourd’hui, Gilbert s’épanouit dans le développement de projets culturels singuliers qui mêlent art et technologie, sort des sentiers battus pour accomplir sa mission d’accompagner les nouvelles générations de public vers la création contemporaine (danse, marionnette, performance et théâtre). Sa polyvalence, son enthousiasme pour les nouveaux modèles entrepreneuriaux et son expertise dans l’administration culturelle, au Togo comme dans la sous-région Ouest-Africaine et en Haïti, font de lui un interlocuteur de choix pour les artistes désireux d’être accompagnés dans leur internationalisation. 

 

Oksana Byrliba – Russie
Oksana Byrliba est membre du théâtre d’auteur Eskizy v prostranstve (Esquisses dans l’espace) en tant que directrice artistique, spécialiste du travail sur des projets étrangers, actrice et interprète. Le Theatre Eskizy v prostranstve est une union créative de régisseurs, d’acteurs et d’artistes. Allant au-delà des interprétations théâtrales classiques, le théâtre se concentre sur la création de spectacles théâtraux et de spectacles de rue. Eskizy v prostranstve a participé à l’Olympiade de théâtre 2019 et à plusieurs festivals internationaux en Allemagne, en France, en Chine, en Roumanie, dans la Communauté des États indépendants et en Russie. 

Oksana Byrliba est diplômée de l’Université nationale des sciences et technologies « MISIS ». Quand elle était étudiante, elle a rejoint en 2012 le studio de théâtre d’auteur Eskizy v prostranstve. Elle a étudié à l’école de théâtre « École Gogol » en 2015-2016. Elle participe à la vie administrative du théâtre et s’engage dans le développement, le soutien et le contenu du site internet du théâtre. Oxana Byrliba participe au spectacle Pères. Histoires non fictives (du répertoire du centre Meyerhold et joué actuellement dans des festivals) et à d’autres projets du théâtre.

 

Fabrizio Montecchi – Italie
Fabrizio Montecchi est metteur en scène et scénographe. En 1977, il commence sa carrière professionnelle encore en cours avec le Teatro Gioco Vita. Avec cette compagnie, il a travaillé au développement d’une expertise très importante sur le théâtre d’ombres contemporain. Depuis 1985, il a mis en scène plus de 50 spectacles. Ses productions ont remporté plusieurs prix et ont été présentées dans les principaux festivals de théâtre de marionnettes et de théâtre pour enfants et adolescents du monde entier. Depuis 1993, il est également impliqué dans l’enseignement avec pour but de partager et de diffuser ses connaissances sur le théâtre d’ombres contemporain. Toujours dans cet objectif, il a écrit des livres et des articles sur le théâtre d’ombres. Fabrizio Montecchi a reçu le Prix IIM 2013 de la Transmission (Formation et Éducation) de l’Institut International de la Marionnette de Charleville Mézières.

 

Nancy Staub – USA
Marionnettiste, autrice et collectionneuse américaine. À La Nouvelle-Orléans, en 1954, Nancy Lohman Staub avec Sidney Kittinger fonda les Pixie Players qui poursuivirent leur carrière jusqu’en 1960 sous le nom de Punchinello Players. En 1968, elle ouvrit dans la même ville un autre théâtre, la Puppet Playhouse où elle mit en scène deux spectacles pour marionnettes et orchestre symphonique, Babar et Peter Rabbit.

Directrice en 1980 du Festival mondial de la marionnette (13e World Puppetry Festival, 1980) à Washington, D.C., elle marqua de son empreinte le monde de la marionnette américaine. L’exposition organisée à cette occasion, « Puppets : Art and Entertainment » (Marionnettes : art et divertissement) fut exposée dans onze villes des États-Unis.

Nancy Staub participa aux Bureaux et missions de l’UNIMA-USA (Unima-Etats-Unis), UNIMA international, des Puppeteers of America, de la Jim Henson Foundation, et du National Endowment for the Arts (fonds d’aide aux arts). Le Center for Puppetry Arts d’Atlanta, Georgia, reçut en donation l’importante collection de marionnettes réunie par elle. L’action de Nancy Staub a contribué à élever le niveau d’exigence des marionnettistes en Amérique et sur les autres continents, où son optimisme tranquille et son discernement ont fait rechercher son amitié.

 

Dadi Pudumjee – Inde
Dadi Pudumjee a été formé par Meher Contractor, artiste marionnettiste légendaire. Il a également été étudiant invité à l’Institut du Théâtre de Marionnette de Stockholm dirigée par Michael Meschke, où il a suivi entre autres les ateliers de Minosuke Yoshida du Théâtre National de Bunraku d’Osaka, Japon. Dadi Pudumjee est le fondateur de l’Ishara Puppet Theatre Trust (New Delhi) où il travaille comme metteur en scène, scénographe et marionnettiste, collaborant avec des marionnettistes, des acteurs et des danseurs, aussi bien traditionnels que contemporains. Son travail couvre de multiples traditions culturelles d’Inde et au-delà, spécialement des pays de l’Est. Ishara forme et propose des ateliers de théâtre de marionnettes à des jeunes et à des adultes en relation avec les questions sociales mais également comme divertissement. Le Trust organise un des plus importants festivals de théâtre du pays, le Ishara International Puppet Theatre Festival, à New Delhi. Parmi ses nombreux projets, le Ishara Puppet Theatre Trust mène un programme de sensibilisation au VIH et à l’abus de drogue, soutenu par l’UNESCO. Il a reçu plusieurs prix prestigieux en Inde pour son travail et sa contribution au théâtre de marionnettes, notamment le Prix de la Sangeet Natak Akademi en 1992 et le Prix Padmashree en 2011, ce dernier remis par le Président de l’Inde pour la contribution de Dadi Pudumjee à la marionnette. Dadi Pudumjee est l’ancien Président de l’UNIMA Inde et de la Commission Asie-Pacifique de l’UNIMA internationale, Vice-Président de l’UNIMA internationale (1992-2004). Il est Président de l’UNIMA internationale depuis 2008. Depuis 2016, il est Président de la Commission de Justice Sociale de l’UNIMA internationale.


MODERATION

Margareta Sorensön – Suède
Margareta Sörenson est auteure, journaliste et critique de théâtre, de danse et de spectacle vivant, avec une connaissance particulière et une spécificité sur les arts de la marionnette.

Elle est auteure de plusieurs livres bilingues (suédois-anglais) sur le théâtre de marionnette dont Marionetteatern (1998), et A Great Little Theatre, 30 years with Tittut Puppet Theatre (2008) et de livres coécrit avec Mickael Meschke dont En Estetik för Dockteatern [Une esthétique du théâtre de marionnette] (1989). Pour le théâtre de marionnettes, elle a écrit une pièce basée sur les lettres entre August Strindberg et sa fille cadette. La pièce, The Shadow of August Strindberg, a été jouée pendant l’année Strindberg en 2012.

Margareta est depuis 2014 présidente de l’Association Internationale des Critiques de Théâtre. 



INTRODUCTION DE LA TABLE RONDE

Pour l’UNESCO

Ms. Reiko YOSHIDA – Responsable de la section « Programme et sensibilisation » de l’entité « Diversité des expressions culturelles »

Reiko Yoshida gère des équipes et des projets mis en œuvre dans le monde entier pour soutenir le développement d’industries culturelles et créatives durables et en plein essor, par le biais d’un soutien politique et d’une assistance technique.

Pour l’UNIMA

Idoya Otegui, Secrétaire Générale de l’UNIMA
Elle est co-fondatrice et directrice du TOPIC fondé le 2009, directrice du Festival International de Marionnettes de Tolosa créé en 1983. Il est membre du Conseil national des Arts Scéniques et de la Musique d’Espagne (2010-2016 ; 2020 – ), et de son Comité Exécutif (2020 – ). Depuis 2013, elle est responsable de la programmation marionnettes du Centre Dramatique National de Madrid. Elle a participé à l’organisation de plusieurs évènements culturelles. 

Depuis 1986, elle est membre de l’UNIMA (Union Internationale des Marionnettes). Secrétaire Général de l’UNIMA Fédération Espagne pour la période 1992-1996. Conseillère de l’UNIMA International élue par le Congrès pour les périodes 2000-2004 ; 2004-2008 et 2008-2012. Présidente du Comité des Élections de l’UNIMA International de 1998 à 2014. Membre de la Commission des finances de l’UNIMA International jusqu’en 2012 et de la Commission des publications et de la communication. Élue présidente de l’UNIMA Fédération Espagne du 28 septembre 2008 à 2015. 

En juin 2016, elle a été élue Secrétaire Générale d’UNIMA International pour la période 2016-2020/2021. C’est la première femme à occuper ce poste en 87 ans d’histoire.

Clément Péretjatko, coordinateur général bénévole du Projet RésiliArt UNIMA, membre des Commission « Europe » et « Jeunesse » de l’UNIMA
Après des études théâtrales et cinématographiques à l’Université de Rennes 2, il intègre le cursus de l’École Nationale Supérieure des Arts de la Marionnette de Charleville-Mézières, dont il est diplômé.  Il soutient ensuite un master professionnel « Stratégies des Échanges Culturels Internationaux » à l’université Sciences Politiques de Lyon.

Il a cofondé l’association Collapse pour provoquer des croisements entre les arts de la poésie et ceux de la marionnette en associant un travail de recherche à la création. Dans son travail de metteur en scène, il défend une approche de la marionnette en tant qu’art, comme outil d’éclairage sociologique et comme réponse à tout système d’oppression. Il travaille actuellement sur le Vertep, théâtre traditionnel de marionnettes utilisé à des fins pro-révolutionnaires en Ukraine.

Soucieux de poursuivre son engagement aux côtés des écritures théâtrales contemporaines, il participe au comité de lecture du réseau de traduction EURODRAM initié par la Maison d’Europe et d’Orient – centre culturel européen à Paris. Il collabore avec différentes équipes artistiques françaises et étrangères. Il est conseiller pour la France au sein de l’UNIMA depuis 2016 et membre des commission « Europe » et « Jeunesse » de l’UNIMA.

Tables rondes précédentes (vídeo)