Logo UNIMA

Union Internationale de la Marionnette

ONG - Partenaire officiel de l'Unesco

Espace membre

Commission Patrimoine, Musées et Centres de Documentation

Le théâtre de marionnettes est presque aussi ancien que l’humanité elle-même. Ainsi, la Commission Patrimoine fait face à un défi énorme et important. Dans certains pays, l’Art de la Marionnette est considéré comme il le mérite, et est préservé et étudié comme tel ; dans d’autres, il n’est pas considéré et nombres de ses manifestations et traditions artistiques ont disparu. L’UNIMA, en tant que seule Association mondiale dont le champ d’action est cet art ancestral, a l’obligation d’assurer le catalogage et la conservation pour l’avenir de toute ces formes de marionnette qui peuvent être considérée comme patrimoine. C’est ce qui unit les membres de cette commission : le souci de cette préservation et la volonté de faire quelque chose pour ce riche patrimoine de marionnettes.

Pour atteindre cet objectif, les membres de la commission souhaitent collaborer étroitement avec les Commissions géographiques, la Commission de communication, la Commission de la jeunesse et les Centres nationaux, car sans eux nous ne pourrons pas atteindre notre objectif, comme nous avons l’intention de le faire à long terme.

Objectifs

Notre commission comprend trois volets fortement interdépendantes, mais qui sont à bien différencier : le Patrimoine, les Musées et les Centres de documentation.

PATRIMOINE

  • Détecter, en étroite collaboration avec les Commissions géographiques et les Centres nationaux, des formes de marionnettes qui sont considérées comme patrimoine – comprenant comme patrimoine la définition de l’UNESCO : Le patrimoine culturel ne se limite pas aux monuments et aux collections d’objets, mais comprend également les traditions ou les expressions héritées de nos ancêtres et transmises à nos descendants, telles que les traditions orales, les arts du spectacle ; usages sociaux, rituels, événements festifs ; connaissances et pratiques liées à la nature et à l’univers ; savoirs et techniques liés à l’artisanat traditionnel. Malgré sa fragilité, le patrimoine culturel est un facteur important pour le maintien de la diversité culturelle face à la mondialisation croissante. (…) La connaissance et la compréhension du patrimoine culturel par les différentes communautés contribuent au dialogue entre les cultures et promeut le respect des autres formes de vie. Le patrimoine culturel n’est pas évalué exclusivement en tant que bien culturel, sur une base comparative, en raison de son caractère unique ou de sa valeur exceptionnelle. Il s’épanouit dans les communautés et dépend de celles et ceux dont la connaissance des traditions, des techniques et des coutumes est transmise au reste de la communauté, de génération en génération, ou à d’autres communautés. Le patrimoine culturel ne peut l’être que s’il est reconnu comme tel par les communautés, groupes ou individus qui le créent, l’entretiennent et le transmettent. Sans cette reconnaissance, personne ne peut décider à leur place qu’une certaine expression ou usage fait partie de leur patrimoine.
  • Faire une liste détaillée des formes de marionnettes qui peuvent être considérées comme patrimoniales.
  • Collaborer avec les Centres nationaux pour engager, si nécessaire, les procédures nécessaires auprès des institutions compétentes pour la sauvegarde des formes de marionnettes menacées de disparition.
  • Promouvoir l’initiation d’actions pour la déclaration de patrimoine oral et immatériel de l’humanité par l’UNESCO de ces formes de marionnettes qui le méritent.
  • Favoriser la documentation graphique de ces formes de marionnettes menacées de disparition, même de manière « rudimentaire », car c’est toujours mieux que de ne pas avoir de témoignage.
  • Promouvoir la consécration d’une des Journées européennes du patrimoine à la marionnette.
  • Lancer des certificats de reconnaissance pour récompenser les jeunes et les moins jeunes qui œuvrent en faveur du patrimoine.MUSÉES
  • Créer un répertoire complet des musées de marionnettes, des musées contenant des marionnettes, des collections de marionnettes, etc.
  • Faire les démarches nécessaires pour que l’ICOM (Conseil International des Musées) ouvre une section dédiée aux Musées de la Marionnette.
  • Encourager les musées de marionnettes à célébrer la Journée mondiale des musées et la Journée internationale de la marionnette
  • Favoriser les échanges et les collaborations entre les musées de marionnettes du monde entier.
  • Donner une continuité à l’exposition des 90 ans de l’UNIMA dans une version allégée pouvant être tournée hors d’Europe.CENTRES DE DOCUMENTATION
  • Créer un répertoire des centres de documentation des marionnettes.
  • Analyser les problèmes d’incompatibilités entre les bases de données des différents Centres de Documentation, car elles compliquent les collaborations.
  • Poursuivre la collaboration de l’UNIMA avec PAM. Il ne faut pas oublier que l’UNIMA était membre fondateur du PAM.
  • Étudier l’opportunité de commencer une encyclopédie axée sur les traditions et les rites du théâtre de marionnettes dans le monde.
  • Étudier les publications existantes sur les traditions marionnettes dans le monde.
  • Optimiser les bases de données et les répertoires existants.
  • Analyser les problèmes des archives numériques pour l’avenir.
  • Essayer d’encourager les jeunes à se consacrer à l’histoire et à la recherche de l’art de la marionnette, car il y a actuellement un manque presque total de vocations.

Activités

Lancer les enquêtes, les compiler, analyser les informations reçues et préparer les annuaires.
Dans un deuxième temps, nous verrons quelles démarches entreprendre en fonction des informations reçues.

Futurs événements

Dernières actualités de la commission

Questionnaires sur les formes patrimoniales de la marionnette et sur les musées de marionnettes

Tolosa, le 14 avril 2022 Chers amis des Centres Nationaux, Conseillers Internationaux, Représentants, membres de l’UNIMA : La Commission Patrimoine, Musées et Centres de documentation, s’est fixée comme objectif principal de protéger et de diffuser l’important patrimoine de marionnettes que notre communauté possède à travers le monde. La première chose que nous devons faire est de […]

En savoir plus

L’exposition anniversaire de L’UNIMA fait escale en Italie !

Suite à sa grande tournée européenne, l’exposition Des hommes, des femmes, des marionnettes : UNIMA, croire et créer un avenir commun pour l’art de la marionnette (1929-2019) entame une nouvelle étape de son parcours et s’installe en Italie. Ortoteatro, en tant que coproducteur de l’exposition avec UNIMA, le TOPIC, la ville de Charleville-Mézières et son […]

En savoir plus

Alerte – Patrimoine immatériel en danger

Arts du spectacle, expressions orales, événements festifs, savoir-faire… le patrimoine culturel immatériel se manifeste dans des domaines très différents, et c’est précisément ce qui fonde sa richesse et rends impossible toute définition figée de ce terme.Alors que trois dangers le menacent: la muséification, la folklorisation et la commercialisation, la Convention de l’Unesco pour la sauvegarde […]

En savoir plus