Logo UNIMA

Union Internationale de la Marionnette

ONG - Partenaire officiel de l'Unesco

Espace membre

Jury du concours d’écriture pour jeunes auteurs

Margareta Sörenson (Présidente), Suède

Margareta Sörenson

Margareta Sörenson est auteure, journaliste et critique de théâtre, de danse et de spectacle vivant, avec une connaissance particulière et une spécificité sur les arts de la marionnette.

Elle est auteure de plusieurs livres bilingues (suédois-anglais) sur le théâtre de marionnette dont Marionetteatern (1998), et A Great Little Theatre, 30 years with Tittut Puppet Theatre (2008) et de livres coécrit avec Mickael Meschke dont En Estetik för Dockteatern [Une esthétique du théâtre de marionnette] (1989). Pour le théâtre de marionnettes, elle a écrit une pièce basée sur les lettres entre August Strindberg et sa fille cadette. La pièce, The Shadow of August Strindberg, a été jouée pendant l’année Strindberg en 2012.

Margareta est depuis 2014 présidente de l’Association International de Critiques de Théâtre.

Haydeé Boetto Bárcena, Mexique

Haydeé Boetto BárcenaDiplômée de la Faculté de Philosophie et de Lettres de l’UNAM, Haydeé Boetto a participé en tant qu’actrice à plus de 50 productions théâtrales avec des metteurs en scène très reconnus (Alberto Lomnitz, Perla Szuchmacher, Martín Acosta, Luis Rivera López, Enrique Singer, Mauricio García Lozano, David Gaitán y Jorge Picó, entre autres). Elle a également collaboré à différents spectacles à l’étranger et participé à des festivals aux Etats-Unis, en Argentine, en Espagne, en Colombie, en Allemagne, en France et en Chine, notamment. Metteure en scène et auteure de plus de 15 mises en scène, elle dispense des ateliers tournés vers la création avec objets. Elle est lauréate de l’AMCT et boursière de la FONCA en tant que « Metteurs en scène avec un Parcours ». Elle dispense des ateliers de création avec objets pour les acteurs. Elle est depuis 2017 Sous-coordinatrice Nationale du Théâtre de l’INBA (Institut National des Beaux-Arts).

Etienne Minoungou, Burkina Faso

Etienne Minoungou

Etienne Minoungou est un comédien, conteur, metteur en scène, dramaturge et entrepreneur culturel africain, basé à Ouagadougou, au Burkina Faso. Après des études de sociologie à l’Université de Ouagadougou, il choisit de se consacrer entièrement au théâtre. Après avoir été directeur artistique du Théâtre de la Fraternité à Ouagadougou, il fonde la compagnie Falinga en 2000. Comédien, il tourne depuis 4 ans  sur les scènes européennes et africaines avec trois grandes Œuvres : « M’appelle Mohamed Ali » de Dieudonné Niangouna, « Cahier d’un retour au pays natal » d’Aimé Césaire et « Si nous voulons vivre » de Sony Labou Tansi. Il mène également une carrière réussie au cinéma. En 2002, il lance à Ouagadougou les Premières résidences d’écriture et de création théâtrales panafricaines : les Récréâtrales. Ce Festival est devenu l’un des espaces les plus importants de la création théâtrale en Afrique. Ces résidences tentent d’explorer une nouvelle approche de la création dramatique en Afrique, en privilégiant un travail conjoint du texte et de la mise en scène.

Il est actuellement Vice président du Centre Burkinabé de l’Institut International du Théâtre (ITI).

Ignacio del Moral Ituarte, Espagne

Ignacio del Moral Ituarte

Président de l’Association des Auteurs de Théâtre d’Espagne, Ignacio del Moral Ituarte est auteur de théâtre et scénariste de cinéma et de télévision. Plusieurs de ses œuvres ont été traduites en anglais, français, italien, suédois, grec… Il a écrit des pièces pour enfants. Il donne des cours et des séminaires dans différentes associations et universités en Espagne, au Mexique, au Brésil et au Chili. Il appartient à un courant d’auteurs se reconnaissant dans le méta-théâtre, comme Paloma Pedrero (1957), Ernesto Caballero (1957), Jorge Márquez (1958) et María Manuela Reina (1958).

Clément Peretjako, France

Clément Peretjako

Après des études théâtrales et cinématographiques à l’Université de Rennes 2, il intègre le cursus de l’École Nationale Supérieure des Arts de la Marionnette de Charleville-Mézières, dont il est diplômé.  Il soutient ensuite un master professionnel « Stratégies des Échanges Culturels Internationaux » à l’université Sciences Politiques de Lyon.

Il a cofondé l’association Collapse pour provoquer des croisements entre les arts de la poésie et ceux de la marionnette en associant un travail de recherche à la création. Dans son travail de metteur en scène, il défend une approche de la marionnette en tant qu’art, comme outil d’éclairage sociologique et comme réponse à tout système d’oppression. Il travaille actuellement sur le Vertep, théâtre traditionnel de marionnettes utilisé à des fins pro-révolutionnaires en Ukraine.

Soucieux de poursuivre son engagement aux côtés des écritures théâtrales contemporaines, il participe au comité de lecture du réseau de traduction EURODRAM initié par la Maison d’Europe et d’Orient – centre culturel européen à Paris. Il collabore avec différentes équipes artistiques françaises et étrangères.

Kamini Ramachandran, Singapour

Kamini Ramachandran

Pionnière dans le champ du storytelling (de la narration) en Asie, Kamini Ramachandran est la force créative derrière Moonshadow Stories, compagnie fer de lance des spectacles de storytelling (narration) pour un public adulte à Singapour. Elle enseigne son cours “The Storytelling Intensive” à l’Université des Arts LASALLE et dirige le présentation annuelle des élèves “Stories Though The Mind’s Eye”. Elle réalise également depuis 2005 la Journée Mondiale du Storytelling.

Kamini a largement contribué à la scène mondiale du storytelling en participant à l’organisation de conférences et de festivals. Elle est la directrice artistique de StoryFest: Festival International de Storytelling de Singapoure. Elle est également la directrice fondatrice du Storytelling CentreLtd et a créé le Programme de Tutorat des Jeunes Conteurs pour soutenir l’art de raconter des histoires en encourageant les talents émergents.

Membre de la Royal Society of Arts avec un BA en langue et littérature anglaise (Hons) (Royaume-Uni), et une MA en pédagogie et pratique des arts (Royaume-Uni), c’est une artiste très recherchée dans le domaine.

Marek Waszkiel, Pologne

Marek Waszkiel

Grand expert dans le champ du théâtre de marionnette : historien du théâtre de marionnette, critique, professeur à la Theatre Academy de Varsovie, responsable du Département Marionnette à l’école de Bialystok, il fut membre du comité exécutif de l’UNIMA pendant des années. Il dirigeait et était le directeur artistique du Bialystok Puppet Theater puis du Poznan Animation Theatre. Il est l’auteur de nombreuses publications (la plus importante étant sur l’histoire du théâtre de marionnette en Pologne), il a donné plus de cent cinquante conférences sur l’art du théâtre de marionnettes sur tous les continents.