Logo UNIMA

Union Internationale de la Marionnette

ONG - Partenaire officiel de l'Unesco

Espace membre

Actualités

La Revista Brasileira de Estudos da Presença [Brazilian Journal on Presence Studies], revue périodique en ligne d’accès libre, avec révision par des pairs, sans frais de soumission ou de publication, reçoit jusqu’au 31 juillet 2021, des articles inédits portant sur le thème PERFORMANCE ET FORMES ANIMÉES.

Cet appel concerne des auteur·trice·s souhaitant proposer des articles inédits sur le thème de la performance et des formes animées. Nous sommes intéressés par des textes consacrés à la fois aux formes animées traditionnelles et à leurs manifestations contemporaines.

Théâtre de formes animées, théâtre de marionnettes, arts de la marionnette, théâtre d’animation, guignol, théâtre d’objets, théâtre de figures, entre autres expressions, font partie de l’ensemble des dénominations employées pour faire référence à ce langage artistique. Chacune de ces appellations se rapporte à une spécificité, mais toutes gardent la notion d’anima en tant qu’élément fondamental pour souligner la complexité des relations entre la vie et la mort, le naturel et l’artificiel et entre les poétiques de l’inanimé. Une diversité de nomenclatures est constituée pour essayer de circonscrire cet art, mais cela met en lumière un champ de forces qui ne se laisse pas saisir.

Nous avons récemment vécu le passage du XXe au XXIe siècles et, par la même occasion, un changement de millénaire. Nous observons avec étonnement l’expansion technologique de notre époque et ses effets, de la même manière que – toute proportion gardée – l’homme du XIXe siècle a témoigné des conséquences de l’industrialisation et a été surpris par la production en masse. Nous observons l’espace et les relations devenir virtuels. Nous observons un retour à l’animisme. Des robots et des humanoïdes sont présents sur scène aux cotés des corps organiques des acteurs, tandis que d’autres artistes entretiennent les formes traditionnelles. Dans ce contexte, que peuvent offrir les formes animées ? Quels sont leurs manifestations ? Quels sont leurs défis et leurs risques ? Comment nous forgeons-nous en tant qu’humanité en relation avec le non-humain ?

Nous considérons que l’action d’accorder du mouvement à des objets inanimés est lié de manière intrinsèque à l’activité humaine. En ce sens, la forme en mouvement est un objet d’art, de philosophie, d’histoire et de civilisation. En suivant la pensée d’Edward Gordon Craig et d’Isadora Duncan, selon laquelle l’art du futur se réfère à l’art du passée, la Revista Brasileira de Estudos da Presença s’attend à recevoir des articles et essais théoriques fondés sur un ou plusieurs des sujets énumérés ci-dessous, parmi d’autres sujets connexes :

  • Performance et formes animées
  • Articulations entre le corps et les formes animées
  • L’espace et les formes animées
  • L’animation, le cinéma et les formes animées
  • La marionnetisation vidéographique
  • Les technologies numériques et les formes animées
  • Les post-humain et les formes animées
  • Anthropomorphisme et performance : des divinités aux robots domestiques
  • Performance, anthropomorphisme et le robot humanoïde
  • Le corps vivant et les automates
  • Rapports de pouvoir et formes animées
  • L’altérité, la diversité et les formes animées
  • Performance et le retour à l’animisme
  • Pédagogies des formes animées
  • Les techniques, les processus de création avec des formes animées et leur contemporanéité
  • La présence et les formes animées
  • Le grotesque, les formes animées et leur contemporanéité
  • Les artistes et leur rapport aux formes animées
  • Interfaces entre les formes animées et d’autres champs de savoir
  • Les formes animées et les différentes cultures
  • Le théâtre d’ombres et sa contemporanéité
  • Le son, la voix et le silence dans les formes animées
  • Les femmes et les formes animées
  • Le théâtre visuel et les formes animées
  • Tradition et contemporanéité des formes animées
  • Histoire et historiographie des formes animées
  • Les formes animées et les relations ethniques et raciales
  • Performance, pratiques décoloniales et les formes animées
  • Les formes animées et les questions sur le genre

Ainsi, la Revista Brasileira de Estudos da Presença s’attend à recevoir des travaux issus de recherches en lien conceptuel avec le domaine de la performance, des formes animées et d’autres langages semblables, établissant des dialogues entre/avec les thèmes indiqués comme points de départ des réflexions.

Les textes proposés doivent être rédigés selon les normes de la publication et déposés directement sur le système de soumission en ligne, pour suivre le processus général d’évaluation de la revue.

Afin de soumettre un article pour cet appel à contribution, il est indispensable de sélectionner la section correspondante (Performance et formes animées). La revue ne demande pas de frais pour la soumission ou pour la publication d’articles et emploie le système d’évaluation à double aveugle par les pairs. Les textes peuvent être envoyés en portugais, espagnol, anglais ou français, en vue d’une publication bilingue. Les auteur·trice·s des textes en portugais ou espagnol (ainsi que tous les auteur·trice·s lusophones) sont tenu·e·s d’en envoyer des versions en anglais comme condition préalable à la publication des articles, une fois approuvés. Cette traduction devra être réalisée par un·e traducteur·trice recommandé·e par la revue, aux frais de l’auteur·trice. La revue assure la traduction en portugais des articles envoyés en anglais ou en français, à condition qu’il s’agisse de la langue natale des auteur·trice·s et que des ressources financières soient disponibles au moment de la publication. De plus amples informations se trouvent sur notre site web www.seer.ufrgs.br/presenca ; les normes de la revue peuvent être consultées dans l’onglet « Consignes aux auteurs ».