Logo UNIMA

Union Internationale de la Marionnette

ONG - Partenaire officiel de l'Unesco

Espace membre

Fiche annuaire

UNIMA Russie

Créé en 1958

Strastnoy Bulvar n° 10
107031  MOSCOW  Fédération de Russie

74 956 503 349

74 956 503 349

Présentation

Bref historique
La Russie alors URSS participe à  la fondation de l’UNIMA en 1929. Le Centre Soviétique de l »UNIMA, réunissant les marionnettistes des 15 républiques soviétiques, a été fondé à  Moscou en 1958. Le 12e congrès de l’UNIMA se tient à  Moscou en 1972.
Années 1990, après l’effondrement de l’URSS presque toutes ces républiques sont devenues des Etats indépendants avec leurs propres centres UNIMA. Le Centre Russe a commencé son activité sous la tutelle de l’Union Théâtrale de la Fédération de Russie (STD RF). Le secrétaire général du centre est un des collaborateurs du Département International du STD RF.
Ainsi toute l’activité du Centre et tous les événements importants sont effectués en coopération avec le Cabinet des théâtres pour enfant et des théâtres de marionnettes du STD RF. Sergei Obrazstov fur président de l’UNIMA de 1976 à  1984.

Projets importants et réalisations
Les grandes actions récentes sont la conférence « Art de la marionnette, origines et innovations » (2013), la réunion de la Commission Europe UNIMA (Saint-Pétersbourg, 2011), le 1er festival mondial des écoles des théâtres de marionnettes (Saint-Pétersbourg, 2010) avec la réunion de la Commission de formation professionnelle, la réunion du Comité Exécutif de lÂ’UNIMA (Ekaterinbourg, 2009), la conférence internationale « Les problèmes de la création et de la perception artistique dans le théâtre de marionnette contemporain » lors du Festival International des théâtres de marionnettes Sergueï Obraztsov (2008 et 2010, voir édition spéciale du magazine « Theatre of Miracles » et sur le site internet de l’UNIMA, en anglais) et la « Fenêtre sur la marionnette russe » à  lÂ’initiative du Centro de Iniciativas de Tolosa, lors du Festival International des théâtres de marionnettes « Titirijai », Tolosa (2008).