Logo UNIMA

Union Internationale de la Marionnette

ONG - Partenaire officiel de l'Unesco

Espace membre

Actualités

Lorsque l’on planifie un événement spécial ou une cérémonie à Bali, il faut consulter le calendrier des jours propices pour s’assurer du son succès. Et quel moment plus propice pour accueillir une réunion du conseil de l’UNIMA que le Tumpek wayang, ou jour de la marionnette dans le calendrier hindou balinais. Comme l’a expliqué notre hôte Ibu Yulita Samodra,

« Le jour du Tumpek Wayang/Landep à Bali est un jour saint pour respecter le Dieu tout-puissant dans sa manifestation en tant que Sang Hyang Siwa Pasupati, qui est considéré comme la force divine suprême.
– à Bali, communément appelé « Taksu », de tout ce qui existe dans l’univers, y compris les choses vivantes et non vivantes.

Alors que les marionnettistes de Bali préparaient les offrandes et procédaient aux bénédictions pour la journée de Tumpek Wayang, la réunion du conseil battait son plein. La session du matin a été consacrée au vote de plusieurs amendements aux statuts, y compris des motions suggérées par la commission des statuts pour mieux organiser le document, adopter une politique de non-discrimination entre les sexes et promouvoir des actions ayant un impact positif sur le changement climatique. Le Conseil a également examiné la possibilité d’un nouveau membre associé proposée par le Secrétaire Général, ainsi que plusieurs motions du conseiller Franz Hakkemars visant à promouvoir une plus grande participation et une plus grande transparence au sein de l’UNIMA. Bien que cette motion ait été retirée, le Conseil est également enthousiaste à l’idée de voir le développement d’un groupe d’intérêt nordique de l’UNIMA dans les années à venir !

Dans l’après-midi, les conseillers ont visité la Setia Darma Maison des masques et des marionnettes, une série de structures indépendantes dédiées aux marionnettes et aux masques de Bali et d’autres traditions mondiales. De là, les participants ont visité le marché de Sukawati, rempli à ras bord de magnifiques objets d’artisanat balinais. À la destination finale de l’excursion, également à Sukawati, les participants ont été accueillis à leur arrivée par un chœur de chanteurs de kecak. En descendant la rue au rythme des kecak, les participants sont entrés dans le studio Sanggar Paripurna Bona du célèbre dalang I Made Sidia. Dès leur arrivée, une danse a commencé et les invités ont eu droit à du café chaud et à une sélection de friandises balinaises. Tout le monde a ensuite été invité à se rendre sur le grand espace vert situé au centre de l’enceinte, où s’est déroulée la danse masquée classique de la bataille entre le bien et le mal, le Barong et la Rangda. Une fois tout le monde en place, la cérémonie officielle a commencé et les marionnettes et les personnes présentes ont été bénies avec de l’agama tirtha ou « eau bénite ». Pour le dernier chapitre des festivités de la nuit, Sidia a annoncé que nous allions assister à un spectacle créé par sa fille Ayu. Il s’en est suivi un voyage immersif à travers l’obscurité et la lumière dans une œuvre qui explore les traditions du wayang sous un angle contemporain. Grâce à une gamme variée de médias et de techniques utilisés par une large distribution, le spectacle comprenait des projections d’ombres à grande échelle, de la lumière noire – et même un moment où les danseurs chevauchaient une sorte d’hoverboard, évoquant parfaitement avec leurs corps flottants le mouvement d’une marionnette d’ombre se déplaçant dans l’espace entre les mains d’un dalang. Au vu de la joie qui émanait de toutes les personnes présentes ce soir-là, on peut dire que « Taksu » était bel et bien présent en ce jour très spécial.

photos de l’événement tumpek wayang au Sanggar Paripurna Bona par Claudia Orenstein