Logo UNIMA

Union Internationale de la Marionnette

ONG - Partenaire officiel de l'Unesco

Espace membre

Message International de Robert Lepage – 21 mars 2010

Chers amis,
Voici le message du grand metteur en scène Robert Lepage pour la Journée Mondiale de la Marionnette que nous célébrerons tous ensemble le 21 Mars 2010. Nous sommes heureux qu’il ait acquiescé à notre demande et l’en remercions. Le texte nous est parvenu tout juste avant le tremblement de terre au Chili. La traduction en langue anglaise a été assurée par Penny Francis (Angleterre) et la version espagnole par Idoya Otegui (Espagne). Encore une fois, tous les membres de l’UNIMA offrent leur sympathie aux peuples haïtien et chilien.

Jacques Trudeau, Secrétaire Général de l’UNIMA
« Comme bien des gens, j’ai été profondément bouleversé par le tremblement de terre qui vient de dévaster Haïti. En voyant les images relayées en boucle à la télévision et sur le web, je me suis demandé, parmi tous les médiums des arts de la scène, lequel serait le plus à même d’exprimer la dimension humaine d’un tel cataclysme? Lequel saurait le mieux éveiller notre compassion sans tomber dans la pitié, nous solidariser sans nous faire la morale et lequel pourrait provoquer dans nos corps l’écho de la douleur physique des blessures et des amputations?

En fait, je me suis demandé comment transposer sur scène non seulement les malheurs du peuple haïtien, mais également sa résilience qui nous émeut et nous inspire à la fois?

Il m’est apparu que la marionnette serait la mieux placée pour raconter une telle tragédie. Son impuissance, sa vulnérabilité, mais également la force de sa pureté et de son innocence créent un lien intime et unique avec le spectateur. Cette solidarité provient probablement d’un avantage majeur qu’elle a sur le théâtre et le cinéma : l’acteur joue, la marionnette, elle, ne fait jamais semblant.

Contrairement à l’acteur, les sévices qu’on impose à la marionnette ne sont pas feints et lorsqu’on lui coupe les fils, qu’on la frappe, la bafoue, l’humilie, la maltraite ou la démembre, elle ne se plaint jamais. On la répare, on la recolle et elle parvient de nouveau à se tenir debout.

Cette vérité donne une puissance redoutable aux marionnettes puisqu’elles semblent à la fois être capables d’affronter les outrages du destin et de posséder le courage qu’il faut pour rebâtir un monde en ruine. »
Robert Lepage

Portrait de Robert Lepage

Robert Lepage par Nicola-Frank Vachon

Robert Lepage (Ville de Québec, 1957)

Artiste multidisciplinaire, Robert Lepage crée et porte à la scène des œuvres originales qui bouleversent les standards en matière d’écriture scénique, notamment par l’utilisation de nouvelles technologies.

Avec sa compagnie de production Ex Machina, il présente plusieurs productions théâtrales qui lui vaudront une reconnaissance internationale, dont Les Sept Branches de la rivière Ota, La Trilogie des dragons, La Face cachée de la Lune et Le Projet Andersen. Au cinéma il signe Le Confessionnal, Le Polygraphe, Nô, Possible Worlds, et l’adaptation de La Face cachée de la Lune.

Sa renommée lui permet d’appliquer sa démarche artistique à d’autres disciplines. Il assure
notamment la mise en scène de plusieurs opéras dont La Damnation de Faust, présentée au
Metropolitan Opera de New York. Il fera également équipe avec Peter Gabriel en signant la mise
en scène de The Secret World Tour et Growing Up Tour. Il poursuit avec la conception et la mise en scène de KÀ, spectacle permanent du Cirque du Soleil à Las Vegas. Il participe également à l’exposition Métissages au Musée de la civilisation de Québec. En 2008, pour le 400e anniversaire de la ville de Québec, Robert Lepage et Ex Machina créent la plus grande projection architecturale jamais réalisée : Le Moulin à imagesMC. L’œuvre de Robert Lepage a été couronnée de nombreux prix. Sa dernière mise en scène, Le Rossignol et autres fables, combine des chanteurs d’opéra, des ombres chinoises et des marionnettes.

Téléchargez la version PDF