Logo UNIMA

Union Internationale de la Marionnette

ONG - Partenaire officiel de l'Unesco

Espace membre

Message International de Petr Matásek – 21 mars 2009

Une légende bien réelle

Une longue ligne de feu dans le ciel déchire l’espace et disparaît dans la profondeur de l’univers.
Elle apparaît à nouveau et disparaît encore. Prométhée cherche dans les ténèbres un flambeau à la main, pour le remettre enfin à ceux qu’il a si souvent cherchés.

Le flambeau dans les mains de Prométhée est une Marionnette de feu, cadeau des dieux, qui ont envoyé le reflet de leur image à la race humaine, pour qu’ils ne soient pas oubliés.

L’espèce humaine l’a reçu humblement, s’est rappelée ses dieux, a créé leur image et la relation changeante qu’elle entretient avec eux.
Mais nous avons un problème. Ne feignons pas de pouvoir oublier la loi de la préservation de l’énergie. Si nous la respectons, la matière de la Marionnette de feu achèvera de se consumer et se transformera en cendres.

Mais, par bonheur, elle brûle, mais ne s’éteint pas, car elle se transforme par la foi de ceux qui rencontrent la Marionnette de feu.

Ainsi naît un visage recyclé des dieux, une idée matérialisée animée par les hommes et fascinante par le feu par lequel elle éclaire les espaces et nous ne nous sentons pas seuls dans l’univers.
De là, l’humanité a connu la bienfaisance de la lumière et de la chaleur du feu, la possession par la création, la métaphore de sa permanence dans l’œuvre d’art et l’idée finale de communauté, qui se manifeste dans les moments de vision rituelle dans les espaces communs.

Ici, sur terre, le témoin de la Marionnette de feu est porté sans interruption par des générations de bienheureux, que la chaleur rayonnante calcine sans les brûler.

C’est une course sans fin avec un message et permanente, malgré la longueur du temps et les malheurs de l’époque. Les endroits et leurs distances réciproques, dans lesquels la marionnette de feu apparaît, son aspect sans cesse changeant sont fortuits en apparence et le sens de leur apparition variable n’est connu que des dieux.

Nous regardons avec admiration ceux qui ont reçu de leurs ancêtres le témoin de la Marionnette de feu et le portent jusqu’à la fin de leur sort pour le transmettre à d’autres. Prométhée ne viendra probablement plus. Nous sommes déjà trop raisonnables pour pouvoir à nouveau percevoir son retour.

C’est pourquoi nous devons protéger ceux qui ont eu la possibilité de recevoir, de porter et de transmettre la Marionnette de feu. Ce semble être la seule façon de conserver sa flamme.
Petr Matásek
Téléchargez la version PDF