Logo UNIMA

Union Internationale de la Marionnette

ONG - Partenaire officiel de l'Unesco

Espace membre

Message International de Dr. Kapila Vatsayayan – 21 mars 2003

Le monde de la marionnette possède à la fois l’innocence, la pureté et la fraîcheur de l’enfant, et le savoir du sage. J’ai toujours ressenti une fascination pour cette forme artistique particulière, allant du simple au complexe, espace liminal du mystérieux et de l’imaginaire. Par sa prise de distance par rapport à la réalité du temps et de l’espace, la marionnette fait comprendre l’essence du naturel et du réel. La diversité du théâtre de marionnettes, alliée à son immersion dans toutes les cultures et civilisations à différentes époques de l’histoire humaine, allant de la nuit des temps à nos jours et à l’avant-garde, font de lui un moyen extrêmement puissant de communication interculturel et multidimensionnel.

Au cours des décennies et des pages de son histoire, l’UNIMA a joué un rôle éminent en créant une communauté planétaire d’artistes qui exaltent la diversité culturelle et la singularité. Dans un monde où l’interconnexion est cruciale, il est tout aussi vital de maintenir les innombrables formes de cet art quelques fois menacées de disparition.

Je suis particulièrement heureuse que la première Journée Mondiale de la Marionnette se tienne en Inde, le berceau de cet art depuis des temps immémoriaux. Je me réjouis également que l’UNIMA dédie sa conférence à la mémoire de la grande, unique et regrettée Smt Kamaladevi Chattoppadhaya. Elle a insufflé une nouvelle jeunesse à de nombreuses formes artistiques indiennes, et particulièrement à celle de la marionnette.

Je tiens à féliciter tous les membres de l’UNIMA qui enrichissent la vie en apportant tant d’émotions et de joie.

Nueva Delhi, 2003


Dr. Kapila Vatsayayan

Auteur, chercheur, éditeur, performer, Dr Kapila Vatsyayan a dédié, tout au long de sa vie, son énergie, ses compétences et ses recherches à la préservation et à la reconstitution de l’héritage culturel en Asie, et particulièrement en Inde. Les arts de la Marionnette ont bénéficié de son attention, de son savoir et de son appui. Elle a conçu et fondé le ‘Centre National pour les Arts Indira Gandhi’, dont elle a été la Directrice Académique. Conseillère du gouvernement indien pendant trente ans, elle a été reconnue et distinguée par de nombreuses académies, parmi lesquelles ‘Sangeet Natak Academy’, ‘l’Académie Nationale pour les Arts Visuels et les Arts Plastiques’, ‘l’Académie Française pour l’Etude des Civilisations Asiatiques’, etc … Elle a écrit et publié plus de 15 livres, certains bien connus dans le monde entier. Son intérêt se porte sur de vastes domaines : arts de la scène, littérature, philosophie, anthropologie, etc.