Logo UNIMA

Union Internationale de la Marionnette

ONG - Partenaire officiel de l'Unesco

Espace membre

Actualités

2019 est une année spéciale pour le monde de la marionnette car l’UNIMA fête son 90e anniversaire. Le 21 mars marque le coup d’envoi des célébrations.

Mais nous le faisons avec un mélange de joie et de tristesse car, alors qu’en août 2018, nous avions perdu notre présidente d’honneur, notre chère Margareta Niculescu, une autre perte vient éclipser cet anniversaire au moment de la rédaction de ces lignes : Jean-Luc Félix, président du Festival Mondial des Théâtres de Marionnettes est parti retrouver Margareta et tant d’autres qui nous ont quittés au cours des dernières années. En ces jours de célébration des arts de la marionnette, qu’ils ont aimé et pour lesquels, d’une manière silencieuse et désintéressée, ils ont tant fait, notre hommage leur est dédié.


Nous sommes certains que tous deux où qu’ils soient, souhaitent que nous célébrions cette journée, ces jours où les acteurs de la marionnette de Charleville-Mézières sont unis.
Nous cherchons la conscience, la connaissance, la fête autour de cet art que nous aimons tant, nous portons la présence de la marionnette à différents endroits de Charleville-Mézières et de la région. Depuis les Archives départementales, en passant par le Musée de l’Ardenne, l’Institut International de la Marionnette et son École, la MCL Ma Bohème, le Centre de Congrès des Vieilles Forges, la rue… des spectacles, des expositions, des ateliers, des propositions artistiques… vous attendent pour célébrer du 20 au 23 mars cet art ancien, présent dans les cultures du monde entier, et qui occupe une place de choix à Charleville-Mézières et dans les Ardennes.

 

Télécharger le programme


Les auteurs de l’affiche, Zahra Sabri, metteur en scène et scénographe iranienne, et du message, le metteur en scène indien, marionnettiste et président de l’UNIMA, Dadi Pudumjee, sont tous les deux un exemple de grande humanité et de générosité.


Tous ensemble, artistes, institutions publiques et associations, nous avons travaillé avec entrain et enthousiasme pour préparer un programme qui, nous l’espérons, vous plaira.
Tous ensembles, nous travaillons à la réalisation, vers un avenir que nous espérons pas trop éloigné, de ce rêve dont nos prédécesseurs seraient si fiers : « La Cité des Arts de la Marionnette », transformant définitivement Charleville-Mézières en Capitale Mondiale des Arts de la Marionnette.


Vive les Carolomacériens, Vive les Ardennes, Vive la Marionnette !!!!


Idoya Otegui,
Secrétaire Générale de l’UNIMA